La gouvernance économique en crise

La crise financière de 2008, typique de la finance moderne internationalisée et interdépendante, trouve son origine dans la dérégulation économique à l’œuvre depuis les années 1970. Les institutions internationales et les systèmes de régulation se sont vite retrouvés démunis et dépassés par l’ampleur de la crise. Au final, ce sont donc les Etats et les Banques centrales qui ont dû intervenir pour restaurer la confiance et gérer la crise par la définition dans l’urgence, mais en concertation, de réponses de court et long termes. Une nouvelle gouvernance économique est en train de se mettre en place sous nos yeux, qui accorde une place renouvelée et beaucoup plus large aux institutions publiques. Cependant, si la régulation a failli, ce n’est pas par manque mais bien plutôt par excès de rigidité. Des épreuves de la crise va naître le nouveau système financier du XXIe siècle.

Le sommaire de l’AFRI 2009