Le contrôle des armes de destruction massive ; en quoi l’Europe et l’OTAN sont-elles concernées ?

Résumé Face à la réalité complexe et évolutive des menaces engendrées par la prolifération des Armes de Destruction Massive (ADM), à laquelle le terrorisme international a ajouté, depuis le 11 septembre 2001, de nouvelles ramifications, les pays d’Europe sont directement mis en cause, ainsi que les positions de l’Union européenne en tant que telle. A cet égard, deux questions essentielles sont posées : la première concerne les différences entre les Etats-Unis et l’Europe en matière de perception des menaces, sur lesquelles il y a amplement matière à réflexion ; la seconde concerne précisément les menaces sur l’Europe : quelles sont-elles réellement et y en a-t-il qui soient spécifiques ? Les réponses à ces menaces doivent être basées sur une combinaison équilibrée de quatre grandes catégories d’actions : dissuasion, prévention, action politico-militaire, protection. Cette présentation passe brièvement en revue ce que pourraient être les éléments constitutifs d’une doctrine européenne de sécurité au regard des ADM, toujours à construire, et souligne le rôle qu’ont à jouer, sur des registres complémentaires, la dissuasion, l’arms control formel et informel et les systèmes de défense antimissiles de théâtre. –Le sommaire de l’AFRI 2003