Le vieillissement de la population mondiale, un processus à envisager d’abord d’un point de vue éthique

Le vieillissement de la population est souvent analysé comme une charge, notamment pour les finances publiques. Pourtant, cette « crise du vieillissement » témoigne d’abord de la réussite des politiques de santé publique et d’un développement économique et social significatif. Le développement humain est une référence essentielle aux choix politiques. Il faut éviter que la vieillesse soit un facteur de pauvreté, encourager l’emploi des personnes âgées, respecter la dignité humaine, les valeurs de solidarité et la justice sociale. La vieillesse doit être envisagée sous un angle éthique, un objectif fondé sur les valeurs fondamentales des droits de l’homme.