Leçons de Guantanamo et avenir de la politique américaine de détention

Le Guantanamo Bay Detention Facility pose un nombre infini de défis juridiques et politiques. Tant et si bien que même le président Bush a dit que l’installation devait être fermée, ce à quoi il a travaillé durant ses dernières années en fonction. Le président Obama avait également vu les défis insurmontables posés par l’installation et a cherché à fermer cette dernière malgré la forte opposition du Congrès. Bien que seuls 55 prisonniers soient encore détenus à Guantanamo à la fin du second mandat d’Obama, de réels problèmes politiques et juridiques demeurent, alors que le futur des prisonniers – qui, pour la plupart d’entre eux, ont été amenés à Guantanamo en 2002 et sont toujours détenus sans qu’aucune charge n’ait été prononcée –, tout comme celui de la politique américaine de détention, est incertain. La nouvelle administration américaine devrait garder à l’esprit la dure leçon de Guantanamo quand elle va se lancer dans l’élaboration d’une politique de détention.