Pour un standard global de civilisation : le triangle « éthique, droit et politique »

Résumé La politique, le droit et l’éthique internationale sont généralement considérés comme trois domaines distincts et séparés les uns des autres. Dans cet article, je développe les arguments en vertu desquels on peut penser, qu’en réalité la vie internationale est constituée d’une symbiose entre droit, éthique et politique. Espace dans lequel ces trois composantes se rencontrent et fusionnent est ce qu’il convient d’appeler le standard global de civilisation. Ensuite, une analyse qualifiée de la politique internationale nécessite de prendre plus sérieusement en compte les questions relatives à l’identité des acteurs ainsi que la qualité de l’anarchie. Mon argument conduit à constater que la fin de la guerre froide est plutôt due à un changement d’identité de la Russie qu’à la désintégration de l’Union soviétique. Ce qui amène à constater que les « missiles russes » d’aujourd’hui sont culturellement différents des « missiles soviétiques ». Enfin, et surtout, seule une véritable culture démocratique est capable de construire un système de coopération durable, pacifique et générateur. – Le sommaire de l’AFRI 2001