Johann SOUFI

Me Johann Soufi a exercé comme avocat devant les juridictions pénales nationales et internationales avant de devenir le conseiller juridique de la Présidente du TPIR dans le procès du gouvernement intérimaire rwandais, puis de la chambre de première instance du TSSL dans le procès de l’ancien président du Libéria, Charles Taylor. Il a dirigé la section d’appui juridique du Bureau de la Défense du Tribunal spécial pour le Liban durant le procès des assassins présumés de l’ancien premier ministre Rafic Hariri. Johann Soufi a également dirigé plusieurs enquêtes sur des crimes internationaux au Timor-Oriental, en Côte d’Ivoire, en Centrafrique et au Mali. Il est actuellement le conseiller juridique de la Commission d’enquête internationale pour le Mali et doctorant en droit international pénal au sein des université Paris II Panthéon Assas (France) et Laval (Canada).