Marie ROBIN

Marie Robin réalise son doctorat de science politique en cotutelle entre le centre Thucydide (Université Paris 2 Panthéon-Assas) et le Center for War Studies (University of Southern Denmark). Son travail examine le rôle joué par les discours de vengeance dans la propagande jihadiste de l’Etat islamique, Al Qaïda et de Boko Haram. Diplômée du master Human Rights and Humanitarian Action de la Paris School of International Affairs (PSIA) de Sciences Po, elle a débuté son travail de doctorat en novembre 2018.

 

Champs de recherche : terrorisme, jihadisme, monde musulman, communication politique.

Article publié sur le site :